immobilier entreprise toulouse

PROJET EURO SUD OUEST “la grande vitesse sur les rails de Toulouse !”, réhabilitation : logements, bureaux, locaux commerciaux

Le projet EURO SUD OUEST relierait Toulouse à Paris en 3h10, à horizon 2030 et ferait l’objet d’une réhabilitation de quartier en termes de logements, bureaux et locaux commerciaux. Vendredi 14 juin 2019, les députés ont adopté à l’unanimité un amendement qui pourrait donner un coup d’accélérateur au projet de LGV entre Bordeaux et Toulouse.

Euro sud-ouest annonce la couleur avec un objectif concret : connecter la gare de Toulouse aux grandes métropoles pour en faire un pole d’échange multimodal, d’autre part élargir le centre-ville en réhabilitant l’ensemble des quartier annexes incluant la création de nouvelles infrastructures, logements, espaces verts, locaux commerciaux et bureaux.
Les Toulousains comme les voyageurs ont pu d’ailleurs remarquer un des premiers axes de développement du projet : la réhabilitation de la rue Bayard entre la gare et l’hyper centre réalisé par l’architecte des célèbres ramblas Espagnoles Joan BUSQUETS, la rénovation des bureaux et locaux commerciaux aussi bien que des logements

Conséquences directes de ces nouveaux aménagements : le renouveau du quartier Matabiau ainsi que la multiplication des offres commerciales et la gestion des locaux commerciaux dans l’immobilier d’entreprise, afin d’inscrire le projet dans un avenir pérenne. En outre, de multiples aménagements vont voir le jour dans les dix prochaines années. Ces derniers ne se rapportant pas seulement à la gare en elle-même mais à la restructuration complète des quartiers limitrophes

Effectivement, de nombreuses modifications sont prévues :

– Au niveau du logement : la fréquentation du quartier devrait s’accroître en conséquence de l’impact de l’implantation de la LGV. Ainsi, il est primordial de prévoir des services à la hauteur des futures demandes, de locataires, de propriétaires, etc. ; à laquelle devra faire face le quartier. 5 000 à 10 000 logements pourraient alors émerger aux abords du site d’ici 2035. De plus, le projet prévoit d’inclure des aménagements tels que de nouvelles écoles, crèches ou encore équipements sportifs, afin de répondre aux besoins des nouveaux habitants du quartier.

– Concernant l’implantation de nouveaux commerces et de bureaux c’est dans une optique d’attractivité que ces implantations devraient voir le jour, ce qui permettra de dynamiser et de rendre plus vivant le quartier Marengo et ses alentours.
La création de bureaux sera, par ailleurs, un bon moyen d’attirer des investisseurs et des entreprises dans cette zone proche de la gare.

L’arrivée de la LGV impliquera une importante multiplication du flux de voyageurs. En effet la fréquentation de la gare devrait passer de 17 millions par an en 2009 à 29.4 millions en 2024, pour atteindre les 45 millions, à l’horizon 2030 soit 150 000 voyageurs par jours. L’offre multi-mondiale proposée sera donc la clé d’une fréquentation en hausse, dont les commerçants et les voyageurs seront les premiers bénéficiaires.
Le prochain investissement à faire est-il donc Rue Bayard ?!

Cet article vous a plu, vous souhaitez suivre nos actualités ?… Inscrivez-vous à l’aide du formulaire sur notre page « BLOG ».